Category: Vie de l’UIMM


L’UIMM s’engage pour l’emploi : l’épisode 2 #LesRencontresImprobables #Industrie #Emploi

By uimmadm,

L’UIMM fait évoluer son identité pour témoigner du rôle moteur qu’elle veut jouer au service de l’industrie.

Retrouvez le deuxième épisode de la série des Rencontres Improbables sur le thème de l’emploi dans l’industrie avec :

– un industriel, Marc Aumont, président de l’entreprise Véhixel, qui fabrique des véhicules spéciaux technologiques ;
– une personnalité du monde sportif, Fabien Galthié ;
– une jeune étudiante qui s’interroge sur son choix professionnel.

Tous se retrouvent dans un lieu, l’ICO, appartenant au BCG, emblématique de l’industrie du futur.   Les échanges entrecoupés des interventions décalées de John Rachid permettent de traiter nos messages auprès de la cible des jeunes en allant là encore lever les préjugés identifiés au travers d’un sondage.

3 messages clés  :  L’industrie se transforme et c’est un secteur d’avenir ; L’industrie crée des emplois ; L’industrie permet d’évoluer même pour les femmes qui  y ont toute leur place dans des environnements de travail qui ont bien évolué.

> Téléchargez la vidéo

Video « seconde industrielle structurante » normande

By uimmadm,

Ouvertes à la rentrée 2016 à Caen et au Havre, les classes de « Seconde industrielle structurante », officiellement inaugurées le 21 mars 2017par l’UIMM Région Havraise et UIMM Normandie Sud, visent à réinsérer des jeunes en difficultés scolaires dans un cursus en alternance, en bac pro ou en CAP.

> Consulter la video de la seconde industrielle structurante ICI ou cliquez sur l’image

Dans quelques semaines, la « seconde industrielle structurante » de Normandie terminera sa première année. Fruit d’un projet sur trois ans lancé par l’UIMM Région Havraise et l’UIMM Normandie sud, cette classe accueille des jeunes en difficultés scolaires sortant de classe de troisième ou inscrits à la mission locale pour les remettre en selle. « Nous avons positionné notre projet à partir des freins qui dissuadent les chefs d’entreprise désirant recruter des jeunes. Et ces obstacles sont en majorité d’ordre comportemental ainsi que liés aux insuffisances sur les matières fondamentales », note Christophe de Belloy, Secrétaire général adjoint de l’UIMM Région Havraise. C’est pourquoi le parcours initial de formation d’un an comporte, outre les matières fondamentales (français, maths, sciences-physiques, histoire-géographie, anglais), des cours d’instruction civique et aborde le respect des règles de vie en société. Les promoteurs de la seconde industrielle normande se sont clairement inspirés des méthodes pédagogiques en vigueur dans les établissements scolaires de la Fondation Espérance Banlieues, qui ont pour objectif de réconcilier les jeunes avec l’institution scolaire, dans un cadre où rigueur et autorité vont de pair avec écoute et accompagnement individualisé, notamment par des bénévoles. Pour bien marquer cette filiation, la seconde a d’ailleurs obtenu le soutien de la Fondation. Ces jeunes découvrent les métiers en ateliers ce qui les motivent.

Objectif : Bac pro ou CAP selon le niveau de sortie !

« Notre idée était de créer un dispositif intégré au sein d’un parcours en alternance au sein des CFAI. Les jeunes sont accueillis dans les CFA de l’industrie, côtoient d’autres jeunes et rencontrent des employeurs. Les moyens techniques sont mutualisés. La seconde se veut un trait d’union avec nos formations en alternance, bac pro ou CAP », ajoute Christophe de Belloy. La principale difficulté rencontrée par les dirigeants de la métallurgie normande a été de constituer dans un délai très court une première « promotion » d’environ 30 jeunes, orientés par les missions locales et les CIO de Caen et du Havre, puisque la seconde est localisée sur les deux sites. « Un millier de contacts environ ont été pris par la missions locale du Havre !» indique Christophe de Belloy. Plusieurs jeunes ont abandonné le dispositif en cours de route. L’objectif de 40 jeunes en formation devrait être atteint en 2018. Le projet, cofinancé par la Région Normandie et l’UIMM, vise annuellement à permettre à 35 jeunes d’intégrer un bac pro ou un CAP chaque année. Parmi les jeunes qui ont rejoint la seconde industrielle en septembre 2016, les projets professionnels commencent déjà à se dessiner, partagés entre la chaudronnerie, l’électrotechnique, ou la maintenance par exemple. Des métiers où de nombreux postes sont vacants en Normandie.

Les industries françaises fabriquent l’avenir

By uimmadm,

Les Industries françaises sont la Fabrique de l’Avenir

Vignette Facebook

 

Les Industries françaises …

 

… proposent des solutions aux défis de l’emploi : un emploi industriel en génère trois autres dans le reste de l’économie.

portent l’innovation et inventent, avec 75% des dépenses de R&D de notre pays, les produits et services qui répondent aux priorités quotidiennes des Français, et feront les succès de demain, numériques et écologiques.

font le dynamisme et l’attractivité des bassins d’emploi de nos villes et de nos campagnes, et protègent des territoires entiers de la désertification.

valorisent l’engagement et le savoir-faire de leurs collaborateurs, avec des salaires 13% supérieurs en moyenne à ceux des autres secteurs.

mettent en oeuvre des pratiques durables, responsables et respectueuses de l’environnement, en développant notamment l’économie circulaire.

permettront de retrouver une balance commerciale positive en réalisant 74% des exportations de notre pays et de préserver notre indépendance financière et notre souveraineté.

positionnent la France sur les secteurs à forte valeur ajoutée dans la compétition internationale, ouvrant ainsi la voie au développement durable et au maintien du modèle de solidarité auquel nous sommes tant attachés.

 

Ces industries, présentes en France, nous les représentons avec nos équipes, nos produits, nos services et nos solutions.

Et nous considérons que le temps est désormais venu d’unir nos forces pour mieux les promouvoir auprès de ceux à qui elles doivent profiter davantage : tous et chacun d’entre vous.

 

Nous voulons tous un bel avenir pour la France.

D’un avenir fait de progrès et d’innovation pour tous, d’une meilleure qualité de vie,de rayonnement et de fierté,d’emplois et de croissance durables.

 

Nous savons que ce bel avenir pour la France n’est pas un rêve.

Il n’est pas virtuel.

Il est concret, et bien réel.

Ce sont les Industries françaises qui le fabriquent.

> Téléchargez le Manifeste La fabrique de l’avenir

Site internet de la Fabrique de l’Avenir

#FabriqueAvenir

La 52ème cérémonie de remise des diplômes

By uimmadm,

La 52ème cérémonie de remise des diplômes session 2016 (CAP, BAC Pro et BTS) s’est déroulée le 25 novembre 2016 au Pôle formation des industries technologiques – AFPI Région Havraise, sous la présidence de Didier LANGREE. Les apprentis de la session 2016 sont venus nombreux accompagnés de leurs parents, de leurs formateurs et de leurs tuteurs. Sont intervenus à cette occasion Florent SAINT MARTIN, conseiller municipal délégué auprès du maire du Havre, chargé des relations internationales et vice-président de la CODAH, Catherine TROALLIC, députée de Seine Maritime et Fabrice LE TENOT, président de l’UIMM Région Havraise.

Le taux de réussite de la session 2016 est de 77 %. 102 apprentis ont obtenu leur diplôme : 17 CAP, 35 Baccalauréats professionnels, 50 BTS. A noter que les six apprentis admis au Baccalauréat Professionnel TU (Technicien d’usinage) ont enregistré un taux de réussite de 100 %.

Cette manifestation conviviale s’est terminée par un concert très applaudi du rappeur havrais MEDINE.

 

Les ceintures du comportement

By uimmadm,

Une cérémonie de remise des diplômes et des récompenses des ceintures de comportement s’est déroulée le 8 juillet 2016 Pôle formation des industries technologiques / AFPI Région havraise,  au 115 rue Desramé au Havre. Les 41 ceintures de comportement qui ont été remises aux apprentis, témoignent de leur savoir-être et de leur progression vers plus d’autonomie et de responsabilité. … Continue reading